Le Lien Entre La Dépendance Et La Honte

par Sherry Gaba

La plupart des gens ont eu des moments d’embarras et peut-être même d’humiliation dans nos vies. C’est généralement le résultat de faire quelque chose que nous considérons comme stupide ou mal, ou peut-être même contraire à l’éthique et peu recommandable. Il ne s’agit pas de faire quelque chose de mal; c’est la façon dont nous percevons l’action et comment nos sentiments et nos pensées à propos de l’action renforcent les sentiments d’insuffisance ou d’infériorité.

L’Impact de la Honte

Par exemple, si vous faites une erreur dans un discours et dites quelque chose de mal, vous pouvez vous sentir gêné ou humilié, et vous pouvez même vous sentir coupable si vous n’avez pas répété ou pratiqué. Cependant, si vous avez intentionnellement dit quelque chose de contraire à l’éthique, incorrect ou trompeur, vous pouvez ressentir un profond sentiment que vous aviez tort dans votre intention, en particulier si cela a créé un problème pour quelqu’un d’autre.

Les enfants peuvent grandir dans un environnement de honte. Dans les familles dysfonctionnelles où les dépendances ou la codépendance sont un problème, il est facile pour les enfants de se considérer comme mal aimés, indignes, inférieurs ou même inadéquats. En d’autres termes, ce n’est pas leurs actions, mais leur être tout entier qui est la cause de leur honte. La dépréciation constante, la critique et même la négligence et l’isolement renforcent tous ce sentiment d’infériorité et de honte qui devient un élément central de la façon dont l’individu se voit.

Dans un article du Guardian, le chercheur Paul Gilbert de l’Université de Derby discute des dangers de la honte interne, également appelée honte toxique. Il définit cela comme une «haine profonde de vous-même» et une condition où vous «ne voulez pas être la personne que vous êtes».

Des chercheurs de la Harvard Medical School ont déterminé que cette honte toxique de haut niveau est souvent associée à des abus précoces pendant l’enfance, qui peuvent être de nature physique, émotionnelle ou sexuelle. Ces chercheurs proposent que l’exposition aux changements neurologiques créés par la honte puisse avoir un impact négatif sur le développement neurologique.

Honte et Dépendance

Les individus ayant une honte profonde et constante d’eux-mêmes sont, par nature, isolés avec des sentiments profonds et étroitement liés d’être indignes et peu aimables. Ceci, à son tour, est lié à la dépression, et la consommation d’alcool et de drogues est souvent initialement une forme d’automédication.

De plus, la consommation d’alcool et de drogues crée d’autres sentiments de honte. Ils diminuent également l’estime de soi et contribuent au cycle constant de se voir comme inférieur ou incapable de faire face. Cette spirale descendante ne peut être arrêtée que par une intervention importante et puissante.

Les personnes qui ne se sentent pas dignes d’être aidées, ou même qui demandent de l’aide, demandent rarement des services professionnels par elles-mêmes, mais souvent elles chercheront de l’aide pour lutter contre la toxicomanie lorsque leur famille et leurs amis le leur demandent.

L’une des meilleures façons d’éradiquer la honte est de faire partie d’une communauté avec d’autres qui ont vécu des expériences similaires. Lorsque vous pouvez vous lier aux autres, vous vous sentez moins seul et isolé. Lorsque j’ai rejoint une communauté après les nombreuses rechutes de mon ex-mari, je pouvais enfin reprendre mon souffle en sachant que d’autres pouvaient me voir… me comprendre… et m’aimer… à travers le chaos. La beauté de www.wakeuprecovery.com est que c’est une tribu qui comble le fossé entre la dépendance, la honte et la codépendance, où la compréhension, la perspicacité et la compassion sont sa mission.

Pour aborder le lien entre la honte et la toxicomanie, il est important de commencer par travailler avec un thérapeute ou un coach très expérimenté dans ces domaines. Dans ma pratique de psychothérapie et de coaching de vie, ainsi que dans mon groupe en ligne Wake Up Recovery, je me concentre avec les clients sur:

  • Reconnaître la honte – reconnaître quand la honte se passe dans les pensées est essentiel. Apprendre à voir les erreurs comme des comportements et non comme un reflet de l’estime de soi est essentiel pour briser le cycle.
  • S’accepter oi-même – apprendre à se définir comme une personne positive et digne est essentiel au rétablissement. Grâce à la thérapie, vous pouvez apprendre à voir en vous-même la valeur et la valeur et même à découvrir les causes de la honte précoce qui peut avoir commencé pendant l’enfance.
  • Établir des liens – – il est essentiel de se reconnecter avec sa famille, ses amis et ses collègues pour se voir comme faisant partie d’un réseau aimant. Apprendre à accepter ces gens qui vous aiment et à voir de la valeur en vous peut être difficile, mais grâce à la thérapie, c’est possible.

Briser le cycle de la honte et de la toxicomanie et rompre le lien dans votre vie est essentiel à la guérison. Travailler avec un thérapeute expérimenté dans ce domaine est l’une des choses les plus positives que vous puissiez faire pour vous-même et un cadeau qui fournira un retour sur investissement élevé.

Où dans votre vie avez-vous remarqué la présence de la honte? Avez-vous grandi dans un environnement de honte? La honte vous a-t-elle déjà fait vous isoler? Pensez-vous qu’un thérapeute vous serait utile pour aborder le lien entre la honte et la toxicomanie? Comment pouvez-vous établir des liens pour vous aider à briser le cycle de la honte et de la toxicomanie? Assurez-vous de partager vos pensées et vos questions en utilisant la section des commentaires ci-dessous afin que nous puissions tous apprendre les uns des autres et nous entraider…


Source de la page: https://wakeuprecovery.com/addiction-and-shame/
Traduit par Mathilde Guibert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *