Maladie cardiaque

par DrJohnM

Les maladies cardiaques sont graves. C’est la cause de décès la plus courante.

Les maladies cardiaques sont également notre maladie la plus évitable.

Les maladies cardiaques concernent l’inflammation. Les mêmes mécanismes qui provoquent le gonflement de la gorge à la suite d’une infection, la rougeur de la peau après une piqûre d’insecte et la formation d’une cicatrice après une coupure sont à l’origine des problèmes cardiaques.

L’inflammation blesse le cœur par deux mauvaises choses: réduire son apport en nutriments et induire des changements dans le muscle cardiaque qui pourraient favoriser des problèmes de rythme.

Le cœur, comme tout organe, a besoin d’un flux sanguin régulier des vaisseaux sanguins. Les artères coronaires se trouvent à l’extérieur du cœur. Lorsqu’elles sont dessinées sur du papier, les artères coronaires ressemblent à des tuyaux inertes, mais en réalité, les parois de ces artères, appelées endothélium, s’associent à l’activité. Les cellules endothéliales se développent, sécrètent des messagers chimiques, se dissipent et se cassent parfois. Pendant ce temps, les plaquettes, les cellules «collantes» du sang interagissent physiquement et chimiquement avec ces mêmes cellules hautement actives dans la paroi artérielle.

Caillot aspiré d’une artère coronaire lors d’un IM

Dans la plupart des formes de maladies cardiaques acquises, cette interaction du sang et des artères est l’endroit où le caoutchouc prend la route. Plus d’inflammation signifie que l’endothélium est plus apte à gonfler (avec des dépôts graisseux), plus apte à rougir (avec des caillots sanguins) et plus apte à cicatriser. Ce processus est appelé durcissement des artères ou athérosclérose.

L’inflammation active également les plaquettes, ce qui les rend plus collantes et donc plus susceptibles de coaguler et de se fixer à l’endothélium enflammé. Un caillot de sang qui s’attache à une paroi enflammée des vaisseaux sanguins est le mécanisme des événements aigus comme la crise cardiaque et la mort subite, et dans le cerveau, les accidents vasculaires cérébraux.

La santé cardiaque consiste donc à réduire l’inflammation. Les choses qui réduisent l’inflammation sont bien connues. Les médecins appellent ces stratégies de prévention primaire; les gens ordinaires l’appellent Mode de vie sain:

  • Choisissez bien vos parents. De toute évidence, nous n’avons pas le choix ici. mais comme la génétique joue un rôle important dans la sensibilité aux maladies cardiaques, connaître vos antécédents familiaux est un outil puissant.
  • Ne pas fumer. Le tabagisme est hautement inflammatoire.
  • Contrôlez la pression artérielle. Au fil du temps, l’hypertension artérielle affaiblit la paroi des vaisseaux sanguins.
  • Contrôlez la glycémie ou évitez complètement le diabète. L’insuline est un facteur de croissance qui facilite le dépôt de graisse et la prolifération des tissus cicatriciels. Ce sont mauvais pour les artères.
  • Contrôlez les niveaux de cholestérol. Maintenez de faibles niveaux de «mauvais» cholestérol (LDL) et des niveaux élevés de «bon» cholestérol (HDL).
  • Améliorez la nutrition. Manger moins. Manger mieux.
  • Faites de l’exercice intelligemment. L’exercice est recommandé chaque jour que nous mangeons.
  • Dormez bien.
  • Soyez heureux. La colère et la pensée négative sont également incendiaires.

Nous sommes au cœur de la prévention des maladies cardiaques. Les gens peuvent choisir la santé cardiaque.

Les cardiologues sont vraiment bons – et s’améliorent tout le temps – pour traiter les maladies cardiaques une fois qu’elles surviennent. Nous avons des médicaments efficaces, des procédures innovantes et des dispositifs implantables qui traitent tous les problèmes existants. (Les médecins appellent cela la prévention secondaire; je l’appelle parfois la «fureur de la médecine moderne».

Actuellement, nous (médecins et patients) sommes beaucoup moins efficaces pour utiliser les stratégies de traitement beaucoup plus simples et rentables ci-dessus.

La technologie rend nos vies plus faciles, mais elle peut aussi rendre nos vies plus stressantes, plus complexes et plus enflammées. À mesure que la société progresse, le milieu des maladies cardiaques évolue.

Écrire sur le vélo et les maladies cardiaques va de pair. Je les ai regroupés dans des catégories appelées mode de vie sain, exercice, obésité, nutrition et bien sûr, inflammation.

Vous pouvez également trouver des informations utiles dans la liste archivée des postes intitulée Cardiologie générale et Médecine Générale.


Source de la page: https://www.drjohnm.org/heart-disease-by-drjohnm/
Traduit par Mathilde Guibert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *